Urne cinéraire en verre

À partir du 1er siècle après J.-C., la technique du soufflage, découverte à Rome, est la plus utilisée pour la fabrication de pièces, car elle simplifie la production et permet de générer à moindre coût de nombreuses formes pour de nouvelles fonctions. C’est la plasticité du verre soufflé qui a permis de donner des formes différentes aux objets. C’est pourquoi le verre est devenu un objet de la vie quotidienne. La haute qualité technique et artistique atteinte par les maîtres du vitrum nous a laissé des pièces d’une importance exceptionnelle comme celle-ci, une urne cinéraire à corps ovoïde, où prédomine le goût pour la couleur naturelle du verre bleu-vert. La fonction de cette urne était de contenir les restes incinérés du défunt ainsi que les objets funéraires qui lui appartenaient.