Arche des trois clés

Le Conseil d’Alcalá a été créé à la fin du Moyen Âge (XIVe-XVe siècles), en tant qu’organe local principalement chargé de la collecte des impôts et de l’administration de la justice. Jusqu’en 1487, elle se réunissait dans la Torre Mocha del Castillo (Tour Mocha du château), avant de déménager cette année-là dans les environs de l’église de Santiago.

À l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles), le Conseil étend progressivement ses fonctions : approvisionnement, administration des biens “propres”, charité, instruction publique, police…

En 1500, les Rois Catholiques ont établi l’obligation pour les conciles de “créer une arche où les privilèges et les actes du Conseil seraient conservés en toute sécurité”. Dès 1718, on trouve la première mention de “députés détenteurs des clés des archives”, chargés d’inventorier et de garder la documentation municipale déposée dans le coffre de l’étude notariale du Cabildo.